Le chat et l’humain : une longue histoire !

1 octobre 2015

Comment le chat et l’homme ont ils “fraternisé” ?

Il existe peu de données concernant la domestication du chat. Elle a d’abord été attribuée aux anciens égyptiens mais des recherches plus récentes suggèrent que des relations étroites entres félidés et humains ont pu se nouer bien plus tôt.

La découverte en 2004 par une équipe du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) des restes d’un chat aux côtés de ceux d’un humain dans une tombe à Chypre repousse le début de cette relation entre 7 500 à 7 000 ans av. J-C.

Mais pourquoi ces animaux se sont-ils rapprochés des hommes ?

Intuitivement, les scientifiques pensaient que les chats sauvages avaient été attirés par les rongeurs qui proliféraient dans les stocks de céréales des premiers agriculteurs.

Mais jusqu’à présent, ils n’avaient aucune preuve que cette raison était bien la bonne.

Ces  preuves ont  été apportées récemment, grâce à l’analyse d’os de chats vieux de 5 300 ans sur le site archéologique de Quanhucun, en Chine. Cette analyse a permis de démontrer que les chats mangeaient des rongeurs, qui eux-mêmes, mangeaient du millet.

Des restes d’éléments de construction prouvent, par ailleurs, que les agriculteurs de Quanhucun intégraient la nécessité de protéger les céréales dans la construction des greniers.

Pour Fiona Marshall, professeur d’archéologie à l’université Washington à Saint-Louis et co-auteure de l’étude publiée en décembre 2013, une relation mutuellement profitable se serait construite entre l’homme et le chat.

Ainsi, déjà à l’époque, c’est bien la nourriture qui attirait les chats vers nous.

Si le chien est le compagnon des chasseurs, le chat est historiquement celui des cultivateurs.

 

Comme quoi, des relations basées sur l’intérêt mutuel peuvent parfois évoluer vers de belles histoires d’amour …

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2018.