La giardiose

18 mars 2019
articles_sites_internets_giardiose_2.jpg

La giardiose est une maladie fréquente en collectivité (dans les élevages, les chenils, les refuges..) mais pas seulement. Due à un parasite, elle génère des troubles digestifs qui peuvent devenir importants et graves s’ils ne sont pas pris en charge.

Qu’est-ce que la giardiose ?

C’est une maladie liée à la présence d’un parasite : Giardia duodenalis (ou intestinalis), un protozoaire qui vit dans l’intestin de certains mammifères, dont le chien et l’humain.
En élevage, cette maladie peut toucher jusqu’à 17% des adultes et plus du tiers des chiots de moins de 6 mois seraient porteurs.

La cycle de la maladie

Le parasite Giardia existe sous deux formes :

Les trophozoïtes :

avec des flagelles, qui sont donc mobiles et vivent sur la surface interne de l’intestin grêle.

Giardia muris trophozoite SEM 11643.jpg
De la CDC/ Dr. Stan Erlandsen – This media comes from the Centers for Disease Control and Prevention‘s Public Health Image Library (PHIL), with identification number #11643. Note: Not all PHIL images are public domain; be sure to check copyright status and credit authors and content providers., Domeniu public, Link

Giardia-spp.--infected--gerbil-intestine
Les kystes:

Ils sont la forme de protection du parasite, sans flagelle. C’est sous cette forme que le parasite est évacué dans les selles et contamine l’environnement, où il résiste à l’eau et demeure actif jusqu’à 3 mois.

Kyste

L’animal se contamine en ingérant des kystes (dans l’eau de boisson, en léchant le sol, les gamelles…). Les kystes dans le tube digestif libèrent les trophozoïtes, qui s’y déplacent et s’y reproduisent, avant de reformer des kystes qui seront de nouveau éliminés par les selles, une à deux semaines après l’infection.
Attention : l’homme peut également être contaminé, par exemple en portant les mains à sa bouche après avoir caressé un animal infecté, ou en manipulant es gamelles par exemple.

Les symptômes

Les chiots sont particulièrement sensibles à la maladie, avec des symptômes tels que :
-bon état général, pas de fièvre,
-amaigrissement progressif malgré un appétit normal ou augmenté,
-diarrhée chronique (selles molles à liquides, décolorées),
-retard de croissance,
-gêne à la palpation de l’abdomen.
Les adultes sont moins sensibles, porteurs sains, c’est-à-dire qu’ils ne présentent pas de symptômes mais excrètent malgré tout le parasite dans l’environnement et lui permettent de se multiplier dans leur tube digestif.
En cas de symptômes, l’évolution est en général chronique (sur plusieurs semaines ou mois), mais il est possible d’observer une forme aiguë, avec diarrhée importante et liquide, et baisse de l’état général.

Diagnostic

La giradiose est une maladie compliquée à diagnostiquer. Elle est suspectée en cas de symptômes tels que décrits ci-dessus. Mais comme ces symptômes ne sont pas caractéristiques et que d’autres maladies peuvent les avoir également, le vétérinaire doit réaliser ce qu’on appelle un diagnostic différentiel afin d’éliminer les autres possibilités. L’examen des selles sous microscope, la coproscopie, l’immunofluorescence directe, le dosage PCR, le test ELISA rapide… sont des examens complémentaires qui peuvent être utilisés pour mettre en évidence le parasite.

Traitement

La giardiose se traite grâce à des antiparasitaires (métronidazole, fenbendazole) et doit concerner tous les animaux du lieu.

Et en élevage ?

Le parasite Giardia, qui devient résistant à certains traitements et a des kystes très résistants dans l’environnement, peut être très difficile à éliminer d’un élevage. Il faut alors traiter tous les chiens (à l’exception des chiennes gestantes) et contrôler l’efficacité du traitement à sa fin. Il faut également dépister les porteurs sains et mettre en place des mesures d’hygiène pour empêcher la contamination des animaux non touchés. On prendra ainsi soin de nettoyer et désinfecter complètement les locaux et le matériel (gamelles, coussins…), et ce durant au moins 3 jours complets.

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2018.