Les Oiseaux

2 avril 2019
Ara-2-e1512751248658-1200x686.jpg

Généralités sur les Oiseaux

Les oiseaux sont  des animaux domestiques très répandus.  De nombreuses espèces peuvent vivre en captivité, mais il convient de bien se renseigner avant l’acquisition afin de pourvoir aux besoins particuliers de votre nouveau compagnon.

Règlementation

Une partie des Oiseaux ne peut être détenue en captivité que si vous possédez un Certificat de Capacité, que l’on obtient en déposant un dossier auprès de la Direction des Services Vétérinaires, dépendant de la DDPP de votre département.

Pour en savoir plus sur la règlementation : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=E1095FCB98020F978EB6FDFA5E6AA47A.tpdila07v_2?cidTexte=JORFTEXT000000443942&dateTexte=20170118

Identification

L’identification des oiseaux peut se faire au moyen d’une bague (qui doit être certifiée) placée autour de la patte, ou par une puce électronique, implantée sous la peau par le vétérinaire. La puce contient une suite de 15 chiffres non modifiables. Un lecteur électronique permettra au vétérinaire d’identifier l’animal en quelques secondes.

Pour les NAC domestiques, Vetonac gère les fichiers au sein de la SAPV (Société d’Actions & de Promotions Vétérinaire). Pour en savoir plus : www.vetonac.fr

Environnement

La cage de vos oiseaux doit être adaptée à leur espèce et à leur nombre. Selon leur taille, leur dynamisme, leur mode de vie, vous la choisirez plus ou moins grande, mais aussi plus ou moins haute. La solidité des barreaux devra aussi être fonction de la puissance de leur bec (certains oiseaux sont capables de découper du fil de fer épais !). Si vous souhaitez avoir des oiseaux très grands, ou beaucoup de petits oiseaux, posez-vous la question de la volière, qui permet de fournir un bel espace aux oiseaux en captivité.

L’aménagement de la cage sera également fonction de l’espèce, mais pour tous vous devez placer une ou plusieurs mangeoires, un point d’eau claire (distribuée par un biberon ou un abreuvoir et renouvelée régulièrement), ainsi que plusieurs perchoirs (dont il faudra adapter le diamètre en fonction de la taille de vos oiseaux). Vous pouvez également ajouter un nid, une baignoire (pour les oiseaux aimant barboter) et des jouets (cordes, miroirs…).

Alimentation

Chez les oiseaux, la forme du bec reflète le type d’alimentation : ainsi, les oiseaux à bec fin sont des insectivores, alors que les oiseaux à bec droit conique (canari, diamant…) ou crochu (perroquet, perruche) sont des granivores. Une alimentation à base de graines, donc, pour la grande majorité des oiseaux de cage et de volière. Le mélange de graines sera en revanche adapté à l’espèce (attention à certains mélanges dits « généraux » qui ne respectent pas les besoins spécifiques de votre oiseau). Vous pouvez compléter ou alterner avec une pâtée spéciale ou des fruits et légumes frais, et nous vous recommandons de placer également dans la cage un os de seiche (qui apportera à votre oiseau les minéraux dont il a besoin), ainsi que des grappes de millet comme friandise.

Comportement

Chaque espèce d’oiseau a son propre comportement. Pour une bonne cohabitation, assurez-vous auparavant que les oiseaux que vous souhaitez placer dans la même cage ou volière sont capable de s’entendre (sauf exception, il vaut mieux éviter de mélanger des becs droits et des becs crochus par exemple). Attention également si vous souhaitez faire cohabiter plusieurs mâles.

Santé

Pour savoir si votre oiseau est en bonne santé, observez-le : il doit avoir un beau plumage, manger normalement, et ne pas changer de comportement du jour au lendemain. Surveillez sa respiration, et l’apparition d’écoulement au niveau des yeux ou des narines. Vérifiez lors des manipulations qu’il n’y a pas de grosseur ni de parasites. En cas de doute, n’hésitez pas à nous demander conseil.

Les espèces communes d’oiseaux domestiques

Les oiseaux à bec droit

 Le canari

Ce petit oiseau, connu pour ses couleurs vives et son chant mélodieux, fait partie de la famille des Fringillidés. Ses qualités en ont fait le plus populaire des oiseaux de cage, et la sélection génétique a permis de distinguer plusieurs races, réparties en trois groupes : les canaris de couleurs, de posture ou de chant.

Les « exotiques »

Cette appellation fait en général référence à la famille des Estrildidés, qui comprend une grande partie des passereaux de cage et de volière. On y retrouve les diamants (mandarin, de Gould…), les cordons bleus, les amadines ou les paddas. Ce sont de petits oiseaux (entre 9 et 15cm), avec un plumage souvent très coloré. La plupart ont un bec conique, court et fort.

Les Colombidés

C’est la famille très connue des pigeons, colombes et tourterelles. Ce sont des oiseaux de taille moyenne, voire grande (de 13 à 75cm), avec une petite tête et un bec court.

Le mainate

Beau plumage et beau parleur, le mainate est un oiseau de la famille des Sturnidés. Il est caractérisé par sa couleur noire et brillante, et son incroyable capacité à imiter les sons, y compris la voix humaine.

Les oiseaux à bec crochu

Le perroquet

Le perroquet que l’on retrouve en captivité fait partie de la famille des Psittacidés. Grand et bel oiseau, souvent très coloré, il est réputé pour son intelligence et ses capacités à communiquer, y compris en utilisant des mots humains. C’est l’un des animaux favoris des chercheurs pour étudier l’intelligence animale, car il est capable de résoudre des problèmes complexes. Attention, c’est un animal dont la longévité et les besoins d’espace doivent être soigneusement pris en compte lors de l’achat (il vit 50 à 70 ans en moyenne en captivité selon l’espèce !). De plus, tous les perroquets font partie des espèces protégées, et nécessitent au minimum une identification et un certificat de cession, voire pour certains un certificat de capacité.

La perruche

La perruche est plus petite que le perroquet, et souvent plus facile d’accès pour les amateurs. Souvent colorée, elle possède une intelligence marquée, tout comme son grand cousin, et il est même possible de lui apprendre des tours. Attention néanmoins à bien prendre en compte ses besoins : c’est un animal grégaire qui n’apprécie pas du tout la solitude et qui a besoin de s’occuper.

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2018.