Que faire en cas de morsure d’animal ?

20 septembre 2019
Pitbull.jpg

Conduite à tenir face à une morsure ou griffure

Morsure par un Berger allemand
Morsure par un Berger allemand

Toute morsure ou griffure doit être prise au sérieux, avec notamment les premiers soins indispensables à apporter à la personne mordue ou griffée (voir Fiches ZOONOSES).  (Vous pouvez relire ces articles ici :   Article 1      Article 2)

Le risque particulier de la transmission de la rage a conduit le législateur à l’obligation de mise sous surveillance vétérinaire de tout animal mordeur ou griffeur.

Un animal « MORDEUR » est défini comme « tout animal sensible à la rage ayant mordu ou griffé une personne ».

L’appellation animal « MORDEUR » est étendue à « tout animal sensible à la rage ayant mordu ou griffé un autre animal domestique ou sauvage apprivoisé ou captif » dans les départements non indemnes de rage (ex : la Guyane) ou en provenance depuis moins d’un an d’un département ou d’un pays déclaré non indemne de rage.

Chien mordeur
Chien mordeur

Surveillance sanitaire

Si votre chien ou votre chat a mordu ou griffé une personne, il doit être mis sous surveillance sanitaire par votre vétérinaire, pendant 15 jours avec :

  • Une première visite le jour de la morsure ou de la griffure
  • Une 2ème visite le 7ème jour après la morsure ou griffure
  • Et une 3ème et dernière visite au 15ème jour afin de s’assurer que votre animal « MORDEUR » n’ait pas déclaré la rage durant cette période.

A chaque visite, votre vétérinaire remplit un certificat sanitaire avec différents feuillets destinés à la personne mordue, aux autorités sanitaires (le maire et la DDPP*, voire au commissariat de police en cas de déclaration auprès de la police). Un feuillet vous est également remis à chaque visite.

Dans le cas d’un « chien mordeur », la morsure doit être déclarée à la mairie par vos soins ou par votre vétérinaire. En fonction des circonstances, le maire peut vous obliger à faire réaliser une évaluation comportementale chez un vétérinaire agréé. A la suite de cette évaluation, le maire peut vous imposer de suivre une formation et d’obtenir une attestation d’aptitude.

Durant les périodes de surveillance sanitaire, le chien ou le chat « mordeur » ne peut être ni cédé, ni euthanasié (sans l’avis de la DDPP*), ni vacciné contre la rage.

 

Si vous souhaitez lire l’article de loi, vous le trouverez ici.

 

 

 

N’oublions pas que toutes ces mesures de santé publique « chiens DANGEREUX et animal MORDEUR » certes contraignantes, sont avant tout mises en place pour vous protéger ainsi que votre entourage

*DDPP = Direction Départementale de la Protection des Populations (ex-Direction des Services Vétérinaires)

 

Nous vous rappelons que le Dr Auternaud est agréé pour la réalisation des évaluations comportementales

 

 

Rédigé avec l’aimable contribution de Michel et Catherine Pépin.

© Vetaction Conseil 2019. Toute reproduction, même partielle, interdite sans autorisation.

Copyright Oxane-Vetaction Conseil 2018.